fbpx

6 astuces pour ne pas rater sa recherche d’emploi à la rentrée

Avril est un mois décisif pour les chercheurs d’emploi. L’occasion de donner un coup de boost à ses candidatures. Des pros du recrutement vous conseillent sur les bonnes attitudes à adopter à la rentrée. Alors, prêt à repartir sur de bonnes bases ?

1 J’opte pour une attitude gagnante

« La recherche d’emploi nécessite d’avoir un moral d’acier, explique Marie-Jeanne Marti, auteure de l’ouvrage 100 fiches pour mieux se connaître et développer ses talents (éditions Demos). Il ne faut pas se punir d’être dans une telle situation mais plutôt penser à soigner son mental. » Surtout si votre recherche d’emploi s’inscrit dans la durée.« Je recommande aux candidats de s’offrir des moments de détente et de plaisir, de pratiquer une activité sportive, de sortir avec des amis… Bref, d’éviter l’isolement. »
Enfin, lorsque vous rencontrez un recruteur, ne vous positionnez pas comme demandeur d’emploi. « Mais plutôt comme un offreur de compétences qui peuvent l’intéresser », nuance-t-elle. Vous renverrez ainsi l’image d’une personne volontaire et proactive.

2  Je me pose les vraies bonnes questions et j’y réponds

Pour quelles missions suis-je compétent ? Quelles sont les qualités que mes anciens collègues m’ont reconnues ? Quels aspects de mon précédent poste m’intéressaient le plus ? Dans quelles fonctions vais-je maintenant pouvoir m’épanouir ?… Autant de questions qu’un candidat doit se poser pendant sa recherche d’emploi.
Primo, « connaître ses atouts et ses faiblesses permet de mieux se vendre en entretien de recrutement », souligne Nathalie Ducray, fondatrice de la société Forsc, spécialisée dans l’accompagnement des individus et des équipes dans le monde de l’entreprise. Secundo, cela vous évitera de perdre du temps à postuler à une offre qui ne correspond pas à vos aspirations professionnelles. À noter : un bilan de compétences, une rencontre avec un conseiller dans une Maison de l’emploi ou toute autre association en faveur de l’emploi peut vous aider à détecter vos points forts.

3 Je crée des alertes sur les sites emploi pour être réactif

La plupart des sites de recrutement disposent d’un outil qui analyse les dernières offres d’emploi. Le principe : « il envoie, dans la boîte mail des candidats, les annonces correspondant aux critères de recherche qu’ils ont définis », explique Paul-Emile Taillandier, fondateur du cabinet Talents clés recrutement.
Pour augmenter vos chances de trouver chaussure à votre pied, mieux vaut ratisser large. Et créer plusieurs alertes : par type de poste, par secteur et par famille de métier. À la clé ? Un gain de temps et la satisfaction de ne rater aucune annonce susceptible de vous intéresser.

4 J’envoie des candidatures personnalisées

Vous êtes un adepte inconditionnel des envois groupés de candidatures ? Sachez « qu’envoyer une dizaine de CV à la volée ne donne généralement aucun résultat », affirme Marie-Jeanne Marti. Un avis partagé par Paul-Emile Taillandier qui rappelle qu’une candidature doit être « axée sur l’intérêt que l’entreprise peut tirer des compétences d’un candidat. » Et, a priori, les attentes d’une PME en informatique ne seront pas les mêmes que celles d’une multinationale même si, sur l’annonce, l’intitulé du poste est le même.
La formule gagnante reste donc d’adapter le contenu de son CV et de sa lettre de motivation en fonction de l’entreprise visée. « Il faut reprendre, au sein de sa lettre, les mots-clés présents sur l’annonce et mettre en avant les compétences demandées pour le poste », précise Jean-Christophe Durieux, dirigeant du cabinet Coaching & Développement. Gardez en tête que personnaliser sa candidature, c’est également « une bonne manière de se démarquer », insiste Paul-Emile Taillandier.

5 Je débriefe après chaque entretien

« Pour ne pas répéter systématiquement les mêmes erreurs, il faut faire un débriefing quelques heures après chaque entretien de recrutement et auto-évaluer sa propre prestation », conseille Nathalie Ducray.Intéressez-vous d’abord à votre attitude : gestes, débit de parole, tics de langage… « Ainsi qu’à celles du recruteur », ajoute Jean-Christophe Durieux. Interrogez-vous ensuite sur le fond : avez-vous correctement présenté votre projet professionnel ? Sur quelles questions du recruteur avez-vous trébuché ? Votre motivation a-t-elle transparue ? Ces questions vous aideront à rectifier le tir pour les prochains entretiens. « Demandez à chaque fois au recruteur les raisons pour lesquelles vous n’avez pas été retenu pour le poste, insiste Nathalie Ducray. Cela vous permettra d’apprendre de vos échecs. »

6 Je m’inscris sur les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux sont devenus les outils de chasse préférés des recruteurs à la recherche de commerciaux, de profils de direction ou de candidats dans l’informatique. Alors, si ce n’est pas encore fait, profitez de la rentrée pour vous créer un profil professionnel sur Viadeo et/ou LinkedIn. « En décuplant votre visibilité sur la toile, vous augmenterez vos chances d’être approché par un recruteur », assure Paul-Emile Taillandier. Toutefois, s’inscrire à ces portails ne suffit pas. « Il faut y être actif, prendre la parole et susciter l’intérêt pour ainsi se forger une réputation numérique », ajoute Marie-Jeanne Marti.

Source: https://www.keljob.com/articles/6-astuces-pour-ne-pas-rater-sa-recherche-d-emploi-a-la-rentree

Advertisement